Il n’y a rien de pire pour un amateur que de découvrir que de la moisissure se répand sur ses cigares ?

Il en suffit d’un seul infecté et toute la collection y passe !

Nous parlons ici de la plus grande menace pour les collections de cigares, c’est la moisissure. Elle est vivante et peut se développer et se propager partout. Un humidor offre la combinaison parfaite pour son développement et sa propagation rapide. Le taux d’humidité élevé et le sucre contenu dans le tabac offrent les conditions parfaites à ces champignons.

Cet article est justement là pour éviter ce genre de catastrophe.

Cette page va vous apprendre :

  • Quels sont les différents types de moisissures sur les cigares
  • Ce qu’il doit être fait une fois qu’elles sont constatées
  • Les différentes façons de prévenir leur survenue

Prêt(e) ? Commençons sans plus tarder !

Les différents types de moisissures de cigares

Les types de moisissures qui affectent les cigares sont très similaires à celles que l’on retrouve habituellement sur de la nourriture. Cependant, certaines n’ont aucune incidence, d’autres seraient apparemment bénéfiques.

Il est important de bien savoir les reconnaître pour pouvoir endiguer la menace.

Voici les cinq types de moisissures qui peuvent apparaître sur un cigare !

Des tâches de surface beiges ou jaunes

C’est un champignon (cercospora) qui a contaminé la feuille servant à constituer la cape principale de son vivant. Il ne se développera pas sur les autres feuilles de cape et cela n’a aucune incidence sur le goût du cigare.

Une marque verte

Ça n’est pas de la moisissure. Ceci est le signe qu’une gouttelette d’eau s’est déposée sur la feuille de cape durant sa phase de séchage. La feuille de cape à cet endroit n’a pas subi le même processus de transformation et ça n’affecte aucunement le goût du cigare.

Une poudre blanche sur la cape

Communément appelé “bloomou plume”, c’est un phénomène de floraison. Considéré comme un processus de maturation, cela se produit lorsque les huiles du cigare atteignent la surface de la cape et se cristallisent. Il est considéré comme un signe de bon vieillissement.

C’est en général blanc ou gris clair et peut recouvrir l’ensemble du corps du cigare. Ce phénomène peut également se traduire sous formes de toutes petites tâches blanches.

Des marques blanches en surface

Lorsque des marques blanches avec du relief sont constatées sur la surface de la cape, c’est un signe de moisissure. Elles peuvent faire jusqu’à 1 centimètre et prendre une autre couleur par la suite.

Des tâches bleues ou verdâtres

On retrouve ici la moisissure caractéristique que l’on connaît. Celle-ci peut infester l’intérieur du cigare et provoquer un véritable pourrissement. Dans ce cas là le cigare est évidemment à jeter.

Il convient de faire très attention car il peut y avoir de la confusion avec le bloom et le début d’apparition de moisissures. Pour éviter toute confusion, il vaut mieux la considérer comme quelque chose à enlever.

Moisissures sur mes cigares : que faire ?

Si une suspicion de moisissure est constatée sur un seul cigare, la boîte doit être vidée, les cigares placés dans un endroit frais et secs pour effectuer un contrôle et un nettoyage. L’humidor doit enfin être contrôlé puis nettoyé.

Comment récupérer ses cigares de la moisissure ?

Pour chaque suspicion, il convient de simplement frotter doucement le cigare avec un linge sec et doux ou de le brosser avec un pinceau pour les faire disparaître. Les cigares présentant de petites taches isolées de moisissure peuvent souvent être sauvés avec un peu de traitement. Un coton-tige trempé dans de l’alcool à forte teneur est alors utilisé pour traiter des marques plus importantes.

Ces cigares infectés doivent être isolés de l’humidificateur et inspectés fréquemment pour détecter toute nouvelle croissance. Ils doivent être jetés si la moisissure continue à se propager, ou si ils ont un pourrissement à l’intérieur.

Comment bien nettoyer l’humidor ?

C’est au tour de l’humidor d’être contrôlé et nettoyé.

Si une légère odeur de moisi se fait sentir dans l’humidor, il est possible que la moisissure ait contaminé la cave. L’intérieur de la cave à cigares doit alors être brossée, nettoyée avec un mélange d’alcool et d’eau, puis laissée ouverte pendant 24 heures pour que l’alcool sèche. La cave doit ensuite atteindre son niveau d’humidité optimal avant de réinsérer les cigares.

Plusieurs nettoyages peuvent être nécessaires suivant la gravité de la contamination. Si l’odeur de moisi persiste, du bicarbonate de soude peut être placé dans la cave à cigares pour absorber l’odeur.

Comment récupérer ses cigares de la moisissure ?

Pour chaque suspicion, il convient de simplement frotter doucement le cigare avec un linge sec et doux ou de le brosser avec un pinceau pour les faire disparaître. Les cigares présentant de petites taches isolées de moisissure peuvent souvent être sauvés avec un peu de traitement. Un coton-tige trempé dans de l’alcool à forte teneur est alors utilisé pour traiter des marques plus importantes.

Ces cigares infectés doivent être isolés de l’humidificateur et inspectés fréquemment pour détecter toute nouvelle croissance. Ils doivent être jetés si la moisissure continue à se propager, ou si ils ont un pourrissement à l’intérieur.

Comment prévenir la moisissure sur vos cigares ?

Plutôt que de voir apparaître de la moisissure sur sa collection de cigares, il existe des moyens simples pour la prévenir de son apparition. Une bonne conservation est la clé. 

Vérifier fréquemment l’hygromètre de la cave à cigare

Les variations de conditions de conservation doivent être évitées au maximum. Il convient de maintenir la cave à une température et à un taux d’humidité idéal grâce notamment à votre hygromètre. L’apparition de la moisissure se fait lorsque le taux d’humidité dépasse les 70%. Utiliser un sachet de propylglycol permet également de répartir uniformément l’humidité dans l’humidor.

Tourner les cigares régulièrement

Toutes les semaines ou toutes les deux semaines, inverser la disposition des cigares dans la cave et les retourner permet de réduire le risque de développement de la moisissure. Cela donne aussi l’occasion de les inspecter.

Utiliser l’eau distillée dans l’humidor

Utilisez uniquement de l’eau distillée ou une solution de propylène glycol dans votre humidificateur, car l’eau du robinet peut contenir des spores de moisissure ou des bactéries susceptibles de contaminer vos cigares.

Laisser ses cigares respirer

Il est préférable de laisser de l’espace dans la cave à cigare afin de laisser l’air et l’humidité circuler convenablement. La cave doit être vide à 20% maximum.

Sélectionner des cigares provenant de sources fiables

On ne conseillera que trop d’acheter ses cigares auprès de vendeurs et boutiques en ligne réputés et de confiance. Cela évite qu’un cigare “douteux” contamine la collection. Prenez un soin particulier à la sélection de vos cigares

Protégez vos cigares de la moisissure !

Si tous ces conseils sont respectés, il y a peu de chance pour que de la moisissure s’installe sur vos cigares. Le contrôle strict et le soin régulier vous permettra de garder ces-derniers frais et prêts à être fumés en toute occasion !

  • Post category:Conseils
  • Post comments:0 commentaire
  • Reading time:7 mins read

Laisser un commentaire